Tous les printemps depuis 2016, Océans Nord installe deux appareils photographiques pour prises de vue à intervalle régulier sur le mont Herodier, qui surplombe le détroit d’Éclipse, au Nunavut, afin de surveiller les conditions de la glace de mer avant, pendant et après la débâcle.

Conditions actuelles des glaces

Nos appareils photographiques fournissent des images presque en temps réel des conditions des glaces de mer aux résidents locaux et aident les chercheurs à étudier la débâcle de la banquise côtière et à évaluer les répercussions des activités de déglaçage et de navigation dans la région.

La bordure de la banquise est particulièrement intéressante, puisque c’est à cet endroit que la banquise côtière rencontre les eaux libres et qu’elle représente une zone de grande productivité biologique. Nos recherches sont en cours depuis 2015 à différents emplacements autour du détroit d’Éclipse et de la bordure de la banquise.

Images les plus récentes

Les appareils photographiques sont configurés de manière à fournir des images toutes les deux heures, selon les conditions du réseau. Ci-dessous se trouve une compilation automatiquement mise à jour des 12 images les plus récentes. Les intervalles entre les images sont plus longs lorsque les transferts sont incomplets ou ratés. Il arrive que la neige et la glace sur le boîtier de l’appareil photographique empêchent de capturer des images. Les images apparaissent dans l’ordre chronologique inverse, de gauche à droite, l’image la plus récente se trouvant à gauche.

Si les images les plus récentes sont voilées en raison des conditions météorologiques, rendez-vous au bas de la présente page pour voir la vue de chacun des appareils photographiques par temps clair.

Time-Lapse Video

For the 2018 field season, our cameras ran from June 1st to September 19th before powering down in the face of extreme weather and limited daylight. Below is a time-lapse video created from images taken by our FloeCam during that period.

Fonctionnement des appareils photographiques

Les appareils photographiques pour prises de vue à intervalle régulier capturent des images de la bordure de la banquise et du détroit d’Éclipse toutes les deux heures.

Chaque système d’appareil photographique est doté d’un boîtier résistant aux intempéries qui abrite l’appareils photographique, le régulateur pour prises de vue à intervalle régulier et la batterie à grande capacité, le tout étant chargé et alimenté par des panneaux solaires de 20 W.

Les appareils photographiques transmettent des images au serveur d’Océans Nord au moyen d’un réseau cellulaire utilisant des clés USB. Cette façon de procéder permet d’échanger les images presque en temps réel avec la collectivité de Pond Inlet, les chercheurs et les passionnés de l’Arctique. Les photos sont publiées sur la présente page Web ainsi que sur un écran tactile au centre d’accueil des visiteurs Nattinak à Pond Inlet. Le projet est réalisé avec l’aide de chasseurs et d’autres particuliers de Pond Inlet et est autorisé sous la direction de l’Institut de recherche du Nunavut.

Le travail dans cette région éloignée présente des défis. L’équipement d’appareils photographiques doit résister à des conditions climatiques difficiles qui peuvent causer l’apparition de glace sur l’objectif, et les transferts d’images sont parfois incomplets ou perdus en raison de la connexion cellulaire irrégulière. Malheureusement, le site d’installation est trop éloigné pour permettre un entretien régulier des systèmes, à l’exception des visites au printemps et à l’automne.

Emplacements des appareils photographiques

Les deux appareils photographiques, que l’on voit installés ici au haut du mont Herodier, sont orientés vers le détroit d’Éclipse à l’ouest et vers la bordure de la banquise à l’est.

Deux appareils photographiques pour prises de vue à intervalle régulier sont installés sur le mont Herodier, l’un surplombant le détroit d’Éclipse et l’autre la bordure de la banquise. Les boîtiers des appareils photographiques sont placés sur des trépieds solides, qui sont ancrés en place pour résister aux conditions extrêmement venteuses et difficiles.

Cette image à vue plongeante montre les emplacements des appareils photographiques et leur champ de vision par rapport au paysage environnant.

Les appareils photographiques pour prises de vue à intervalle régulier se trouvent près du sommet du mont Herodier, environ à 17 kilomètres à l’ouest de Mittimatalik (Pond Inlet). Un appareil photographique est orienté vers l’est, en direction de la bordure de la banquise, et l’autre est orienté O-N-O, surplombant l’extrémité est du détroit d’Éclipse. Les flèches jaunes et les triangles blancs semi-transparents sur la carte indiquent l’orientation des appareils photographiques et leur champ de vision. (Imagerie Landsat : Ressources naturelles Canada)

Installation des appareils photographiques

Notre équipe transporte l’équipement aux sites par motoneige et à pied vers la fin mai ou le début juin. À l’automne, les appareils photographiques sont habituellement retirés par navire et à pied. En 2018, les appareils photographiques demeureront sur place pendant l’hiver, dans l’espoir de capturer la formation de la banquise côtière. L’équipement s’éteindra lorsque les jours arctiques deviendront trop courts pour recharger les batteries.

L’installation des appareils photographiques demande beaucoup de mise au point pour que tout soit réglé correctement. Les panneaux solaires de 20 W installés sur chaque trépied assurent le chargement des systèmes de l’été à l’automne.

Pour obtenir le récit détaillé de notre voyage d’installation en 2018, rendez-vous à notre blogue (en anglais seulement).

Nos partenaires de recherche

Les travaux de recherche sont réalisés en collaboration avec M. Dany Dumont de l’Université du Québec à Rimouski. L’équipe de M. Dumont à l’Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) envisage d’utiliser les images conjointement avec des images satellites et des données environnementales pour étudier la débâcle de la banquise côtière dans la région. Au fil du temps, l’équipe espère pouvoir utiliser cette information afin de prédire avec exactitude le moment auquel la débâcle aura lieu dans la région, ainsi que plus loin au nord. Les résultats seront communiqués à la collectivité dès qu’ils seront disponibles.

Vues par temps clair de chacun des appareils photographiques

Vue de l’appareil photographique orienté vers le détroit d’Éclipse par temps clair (14 juin 2018).

Vue de l’appareil photographique orienté vers la bordure de la banquise par temps clair (11 juin 2018).