Le Canada atlantique comprend le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve-et-Labrador, l’Île-du-Prince-Édouard et leurs eaux environnantes. Les riches régions côtières et extracôtières constituent une part importante de la vie et du travail des Canadiens de l’Atlantique, et en particulier des Micmacs, des Wolastoqiyik, des Innus et des Inuits, les premiers habitants de la région.

Collectivités côtières

La zone tempérée de l’océan Atlantique Nord qui entoure les provinces atlantiques se trouve au confluent des eaux et des peuples. Ces eaux généreuses peuplées de grandes quantités de poissons, de mammifères marins et d’autres ressources ont historiquement soutenu les communautés autochtones, en plus d’attirer les colons et les commerçants. Aujourd’hui, l’océan continue de jouer un rôle important dans l’économie et les cultures côtières, de la pêche au transport maritime, en passant par les activités récréatives.

Pêches et Océans Canada (POC) est responsable de la gestion de la zone extracôtière et des populations de poissons du Canada atlantique. Le ministère fédéral compte quatre principaux bureaux régionaux : Québec, Golfe, Maritimes et Terre-Neuve-et-Labrador. Les provinces sont responsables de la réglementation du poisson une fois qu’il arrive au quai.

Canada atlantique

Pour la plupart, les revendications territoriales des peuples autochtones du Canada atlantique n’ont pas été réglées et leur territoire traditionnel reste non cédé. De plus, les peuples autochtones ont des droits ancestraux et issus de traités de pêcher dans les océans et les rivières à des fins alimentaires, sociales et cérémonielles et pour assurer une subsistance modérée. Certaines communautés ont obtenu des permis de pêche commerciale par l’intermédiaire du système du gouvernement fédéral.

Transformation de la mer

La côte atlantique et les eaux environnantes ont été fortement exploitées par l’exploitation et la pêche industrielle.

La surpêche chronique a réduit de nombreuses populations de poissons à des niveaux extrêmement bas, tandis que les engins de pêche intensive ont entraîné d’importants dommages aux écosystèmes marins ainsi qu’une forte proportion de capture accessoire. Le pétrole et le gaz au large de la côte constituent des menaces en raison des activités d’exploration et des risques de déversement. La côte atlantique abrite également de nombreux couloirs de navigation importants : ces bâtiments génèrent des bruits sous-marins, qui peuvent stresser les mammifères marins et d’autres espèces, et les collisions avec les navires ont parfois causé la mort de baleines – y compris la baleine noire de l’Atlantique Nord, une espèce en voie de disparition.

Les changements climatiques ont également des effets négatifs dans l’océan Atlantique. Par exemple, les variations des périodes de fonte et de formation de la glace de mer ont affecté le réseau alimentaire marin, diminuant la productivité globale, et le réchauffement des eaux a réduit la quantité de varechs, qui servent d’habitat important pour les poissons. Il est également probable que ces changements exacerbent la lenteur du rétablissement de nombreuses populations de poissons. Les eaux du golfe du Saint-Laurent perdent de leur oxygène et se réchauffent à un rythme plus rapide que presque partout ailleurs sur la planète. Parallèlement, l’acidification croissante aura un effet négatif sur les espèces formant des coquilles, ce qui pourrait avoir des répercussions sur la pêche, l’aquaculture et le réseau alimentaire marin.

Un avenir durable

Océans Nord Canada collabore avec des partenaires communautaires pour tenter de reconstituer les stocks de poissons et de conserver les zones d’importance biologique et culturelle afin qu’elles continuent à répondre aux besoins des générations futures et à accroître la résilience écologique au sein d’un océan en pleine mutation.

Nous travaillons directement avec l’industrie de la pêche, les collectivités côtières, les groupes autochtones, les utilisateurs des ressources et les instituts de recherche, en plus des représentants des instances gouvernementales nationales, provinciales et régionales. Océans Nord est représenté dans de nombreux comités consultatifs sur la pêche dans l’ensemble du Canada atlantique, où nous plaidons en faveur de décisions fondées sur des données scientifiques qui permettront d’assurer la santé des populations de poissons et des écosystèmes marins. De plus, nous contribuons à l’élaboration de plans de reconstitution qui permettront de passer de l’effondrement à l’abondance.

Nous appuyons les droits des pêcheurs côtiers de l’Atlantique et des communautés autochtones et croyons que la pêche indépendante et durable est essentielle à la santé de l’océan et des collectivités. Dans le cadre de notre travail, nous facilitons la recherche scientifique et la surveillance communautaire de l’environnement marin atlantique.

En 2019, sous la pression d’Océans Nord et de plusieurs autres organismes, le gouvernement fédéral a adopté une loi qui a modernisé la Loi sur les pêches, le plus ancien texte législatif du Canada, et mis à jour la Loi sur les océans. Ces deux lois ont une incidence sur la conservation marine dans le Canada atlantique et au-delà. Océans Nord poursuivra ses efforts de collaboration avec le gouvernement et d’autres partenaires dans le cadre de la mise en œuvre de la loi.

Ressources connexes

Atlantic Canada Public Opinion Study

Oceans North, the Conservation Council of New Brunswick and the New Brunswick chapter of Canadian Parks and Wilderness Society were interested in better understanding how Atlantic Canadians (residents of Nova Scotia, New Brunswick, Newfoundland and Labrador, and Prince Edward Island) perceive the state of the oceans. This report contains the results of polling that was conducted over the summer of 2019. The survey was supported by The Ocean Foundation.

Download

Atlantic Canada Environmental DNA Workshop Report

This report details the outcomes of the first Atlantic Canada Environmental DNA Workshop, held at the Bedford Institute of Oceanography in Dartmouth, Nova Scotia and hosted by Fisheries and Oceans Canada, the Nova Scotia Salmon Association and Oceans North. It includes recommendations for future work, summaries of the presentations given and a map of past, current and future research projects involving environmental DNA in Atlantic Canada.

Download